ActualitésAfriquePolitique *

Algérie: le frère du président Boutéflika écope de deux ans de prison

En Algérie, le frère de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika, a été condamné par un tribunal du pays à une peine de prison ferme de deux ans, a rapporté l’agence de presse officielle APS. Il lui est reproché d’avoir porté entrave à la justice.

 

Saïd Boutéflika condamné à la prison ferme. Objet d’une réquisition de sept ans au départ, le frère de l’ancien président algérien a finalement écopé de deux ans ferme. Selon  l’agence de presse officielle APS qui a rapporté l’information, il était inculpé avec d’autres anciens fonctionnaires notamment pour « abus de pouvoir », « incitation à la falsification de documents officiels », « entrave à la justice » et « outrage au tribunal ».

Plusieurs proches de l’ancien président Bouteflika écroués

Contraint d’abandonner le pouvoir sous la pression du peuple, le pouvoir d’Abdelaziz Bouteflika s’est vu effondrer drastiquement. En effet, plusieurs de ses proches qui étaient tous, des hauts fonctionnaires de l’Etat ont été poursuivis pour diverses accusations. Outre son frère Saïd, on note entre autres, l’ancien ministre de la justice Tayeb Louh. Ce dernier a été condamné à six ans de prison tandis que le magnat Ali Haddad a été condamné à deux ans, a rapporté l’APS.

 

Taïrou Cissé

Journaliste, Correspondant Africaxó au Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci