ActualitésBeninCulture

Bénin: Cherphis Esseko donne une touche particulière à la fête nationale du vodoun à Djidja

L’esplanade de l’arrondissement de Zounkon a abrité ce lundi 10 janvier 2022, les manifestations de la célébration de la fête du vodoun dans la commune de Djidja. Sous les regards de Cherphis Finafa Esseko, le président de la commission des affaires culturelles et sportives au conseil communal de la localité, les festivités ont été marquées d’une touche particulière.

 

Cherphis Finafa Esseko apporte une touche particulière à la célébration de la fête nationale du vodoun à Djidja. Ce lundi 10 janvier 2022, l’élu communal en sa qualité de président de la commission chargée des affaires culturelles et sportives au sein du conseil communal, a conduit en effet, une délégation qui est allée communier avec les dignitaires du culte vodoun de cette localité du département du Zou. Ladite délégation a été accueillie presque dans une liesse populaire dès son arrivée sur l’esplanade de l’arrondissement de Zounkon dont il est la première autorité.

Cherphis Finafa Esseko à son arrivée à l’arrondissement de Zounklon ce lundi 10 janvier 2022. Ph: Ryan Pictures

LIRE AUSSI: Bénin: le CA Cherphis Esseko fait don de vivres aux femmes de Zounkon

Après une série de manifestations de différentes divinités telles que Sakpata, Lissa, Thron, etc. Cherphis Finafa Esseko, dans une allocution riche en annonces, a d’abord exprimé sa joie et sa détermination à révéler la culture béninoise qui selon lui, est un pilier du développement de notre pays. “Je voudrais vous dire ici, toute la joie que je ressens d’appartenir à une génération qui ne s’est pas détachée du vodoun qui au delà d’être nos origines, représente le plus solide pilier du développement du Bénin”, a-t-il déclaré. C’était également l’occasion pour lui, de rappeler “l’attachement du conseil communal de Djidja, à la sauvegarde et la valorisation du patrimoine multiface qui nous a été légué par nos vénérables ancêtres, le vodoun et les cultes endogènes qui lui sont similaires”.

Les adeptes du vodoun Sakpata saluant Cherphis Finafa Esseko sur l’esplanade de l’Arrondissement de Zounkon ce lundi 10 janvier 2022. Ph: Ryan Pictures

Une distinction honorifique des dignitaires 

Cette célébration des cultes endogènes n’a pas été que le théâtre de danses enflamées, chants et autres démonstrations des différentes divinités. C’était aussi, l’occasion pour la Confrérie des Adeptes et Dignitaires de Thron du Bénin (CODATH) et le Casc-Vodoun de distinguer l’élu communal. Ainsi donc, Cherphis Finafa Esseko a été porté sur un trône symbolique de Dah et a été habillé comme tel par les responsables de ces deux associations représentatives des dignitaires du culte vodoun au Bénin.

Les adeptes du culte vodoun de Djidja, sur l’esplanade de l’Arrondissement de Zounkon ce lundi 10 janvier 2022. Ph: Ryan Pictures

A noter que c’est en 1995, sous l’impulsion du président Nicéphore Soglo que la journée de commémoration des religions endogènes, traditionnellement appelée « la Fête du Vodun » a vu le jour. C’est au Bénin une fête nationale, un jour férié ou est célébré la spiritualité Africaine.

 

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci