ActualitésBeninSport

Michel Dussuyer: Richard Flash lui jette la pierre après la défaite des écureuils

Après la défaite des «Ecureuils du Bénin» dimanche 10 octobre dernier face à l’équipe nationale tanzanienne à Cotonou, l’artiste chanteur Richard Flash s’en est “ouvertement” au sélectionneur national Michel Dussuyer.

 

Richard Flash pense que le onze national béninois avait déjà perdu le match avec la Tanzanie avant meme dimanche. Et pour cause, l’artiste est remonté à la situation qui a prévalu dans les vestiaires du Bénin et qui a accouché de l’exclusion du joueur Jodel Dossou. Lire ci-dessous, l’intégralité du message de l’artiste.

LIRE AUSSI: Bénin: « Ne soyez pas déçu », l’appel de Mickaël Poté aux béninois après la défaite face à la Tanzanie

Une faute de communication peut causer un échec monumental
Disons nous la vérité et sans détour.
Nos Écureuils n’ont pas perdu le match contre la Tanzanie hier Dimanche. Non! Nous avons perdu à 99% ce match décisif qui pouvait conforter en cas de victoire, notre chance de qualification pour le tour suivant de ces éliminatoires du mondial 2022, depuis le samedi, la veille du match avec cette communication maladroite au sujet du dossier dit « Jodel Dossou », notre TGV. Le sanctionner, oui c’est normal et raisonnable si vraiment il y a eu faute professionnelle, mais le faire savoir publiquement, sème déjà un grand malaise au sein même de l’équipe qui avait besoin d’une grande concentration et démobilise l’union sacrée qu’il devrait avoir autour d’elle. Le deuxième facteur capital de l’échec des Écureuils ce dimanche 10 octobre au Stade Général Mathieu Kérékou, est que par cette communication très très maladroite, le Staff technique et l’équipe dirigeante de la Fédération Béninoise de Football ont donné une grande confiance à nos adversaires qui ont su déjà à la veille du combat, que nous avons un problème sur lequel ils peuvent s’appuyer. La preuve, on connait la suite.
Nous les aimons pourtant nos Écureuils.
Yako à tous les Béninois et surtout « BABADÉ » à mon Prégo Agbonon qui fait tout pourtant.
Je suis certain que ce n’est pas fini, mais à l’avenir, réfléchissons 2021 fois et CENTRALISONS nous bien derrière l’Église St Michel avant de communiquer.
Vivement que le Bénin se RÉVÈLE de mon vivant par cette qualification pour la coupe du monde Qatar 2022. C’est mon grand souhait.
RICHARD FLASH

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci