ActualitésBeninCulture

Bénin – Exposition photo: le Préfet français Jean-Martin Jaspers salue le talent de Fréjus Fiossi

En visite de travail au Bénin dans le cadre de l’intelligence artificielle, le Préfet Jean-Martin Jaspers, Délégué Ministériel de l’Intelligence Artificielle au Ministère Français de l’Intérieur et toute sa délégation sont allés voir l’oeuvre du talentueux photographe béninois Fréjus Fiossi en exposition à Cosy Pool à Cotonou. C’était dans la soirée de ce mardi 6 juillet 2021.

 

Le Préfet Jean-Martin Jaspers n’a pas tari d’éloges devant autant de talent exprimé à travers des œuvres chargées de beauté, d’expressions et d’émotions. « C’est une œuvre qui est extrêmement bien adaptée à la présentation de la variété des cultures au Bénin. Je crois qu’il a, à la fois, capté les expressions du visage qui sont extrêmement parlantes, d’hommes, de femmes ; il a capté des situations avec des cultures différentes et complémentaires. Il a une œuvre qui est à la fois très moderne par l’exposition, par ses arrières plan qu’il a choisis, et à la fois qui ramène au Bénin du passé. Et quand on est historien, qu’on aime la culture, qu’on aime les identités des peuples africains, c’est une oeuvre qui vous parle», déclara t-il.
Le Préfet Jean-Martin Jaspers et toute sa délégation française apprécient l’oeuvre artistique du photographe Fréjus Fiossi
Cette constellation de grâce et de délice dans l’œuvre du talentueux Fréjus Fiossi, Le Miroir, a poussé l’officiel français à s’approprier le tableau du Chevalier Bariba cabré sur son cheval devant lequel il n’a pu contenir son admiration. «Entend que Préfet on a vu un magnifique guerrier bariba, j’ai été séduit par une de ses œuvres et j’ai décidé de faire acheter cette œuvre par une fondation française pour faire en sorte qu’elle puisse connaître un destin de conservation, qu’elle puisse aussi demain être utilisée dans un contexte professionnel», avant de poursuivre, toujours conquis, «L’hommage à l’empire bariba à travers cette œuvre a du sens. Et c’est ce souvenir que je vais ramener du Bénin. Ce cheval guerrier va venir quelque part en France, va être admiré et quand je voudrais parler du Bénin pour dire que c’est un pays formidable, je vais montrer aux visiteurs ce cheval qui est une découverte ce soir». Comme quoi le talent, quand il s’exprime avec autant de force, autant de passion, autant de magnificence, il met à ses pieds le monde entier. Fréjus Fiossi par son oeuvre a révélé un peu plus le Bénin à la France, au monde et c’est peu de dire qu’un étoile est née et qu’on devra suivre avec grande attention.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci