ActualitésActus mondeMonde

Mali: après la tentative d’assassinat contre le président Assimi Goita, la Russie réagit

Le gouvernement russe a réagi à la tentative d’assassinat perpétrée mardi 20 juillet 2021, contre le président de la transition malienne Assimi Goita à la grande mosquée de Bamako, lors de la prière de la fête de la Tabaski.

 

Les réactions se multiplient dans le monde depuis l’assassinat manqué du président Assimi Goita. En effet, après la France, l’ONU et plusieurs autres représentations diplomatiques, la Russie vient elle aussi, de condamner l’acte. Selon les médias russes, c’est la porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Maria Zakharova, qui a adressé le message de Moscou au Mali. « Nous soutenons la détermination de Bamako à prendre toutes les mesures nécessaires pour identifier les personnes impliquées dans ce crime et les traduire en justice. Nous considérons l’attaque comme une nouvelle tentative des forces destructrices d’empêcher le processus politique intérieur au Mali d’avancer sous la direction des autorités intérimaires du pays », a-t-elle déclaré.

LIRE AUSSI: Mali: des détails sur l’assassinat manqué du président Assimi Goita

« Nouvelle tentative des forces destructrices pour empêcher le processus politique intérieur au Mali »

Dans son adresse, la diplomate russe n’a pas seulement condamné fermement cette tentative. Elle considère également l’acte « comme une nouvelle tentative des forces destructrices d’empêcher le processus politique intérieur au Mali d’avancer sous la direction des autorités intérimaires du pays »

LIRE AUSSI: Mali: investi président de la transition, Assimi Goita renonce aux deux tiers du fonds de souveraineté

L’espoir de la Russie…

Maria Zakharova espère également pour le Mali, que les malgré ces tentatives de destruction, le pays arrivera à tout en mettre en oeuvre pour organiser les élections générales comme c’était prévu. « Nous espérons également que les dirigeants maliens seront en mesure de mettre en œuvre les plans existants pour unir la société et organiser des élections générales démocratiques comme prévu le 27 février 2022, avec le soutien de la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest et de l’Union africaine », a-t-elle ajouté.

LIRE AUSSI: Madagascar: le président échappe à une tentative d’assassinat, deux Français arrêtés

Le président malien Assimi Goita a été victime d’une tentative d’assassinat mardi dernier alors qu’il se dirigeait vers la sortie de la mosquée centrale de Bamako. Selon la police, l’agresseur est un enseignant qui a fait usage d’un couteau. Son complice n’est nul autre qu’un membre des forces spéciales maliennes. Une enquête est en cours pour élucider les faits. Quant au président, il n’a rien eu et se porte très bien. Néanmoins, le dispositif sécuritaire sera davantage renforcé autour de sa personne, rapporte la présidence malienne.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci