ActualitésAfriqueSécurité *

Nigeria: le chef local du groupe État islamique Abu-Musab al-Barnawi, tué par l’armée

L’armée nigériane a annoncé ce jeudi 14 octobre, la mort d’Abu-Musab al-Barnawi, le chef de l’ISWAP – l’État islamique en Afrique de l’Ouest. Il fait partie des hauts responsables qui ont nourri des affrontements avec les hommes de l’État islamique, menés par Abu-Musab al-Barnawi.

 

Monté en puissance après la scission du groupe terroriste en 2016, Abu-Musab al-Barnawi n’est plus. L’armée nigériane a confirmé jeudi « avec certitude », sa mort. Selon RFI, aucune autre précision n’a été donnée par le militaire qui a rapporté l’information. Mais tout porte à croire que la disparition du chef de l’État islamique en Afrique de l’Ouest remonte en réalité à la fin du mois d’août dernier.

LIRE AUSSI: Dix villageois tués lors d’une attaque dans l’Ouest du Niger

Quid des causes de sa mort?

Fils du fondateur de Boko Haram, Mohammed Yusuf, Abu-Musab al-Barnawi qui a dirigé l’État islamique en Afrique de l’Ouest est décédé dans quelles conditions? Difficile de le dire pour l’instant même si l’on sait que de violents combats ont eu lieu encore récemment entre les insurgés de Boko Haram et les hommes de l’Iswap, sur les rives du lac Tchad. Ce qui revient à déduire qu’il aurait peut-être été tué dans l’un de ces affrontements là.

Taïrou Cissé

Journaliste, Correspondant Africaxó au Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci