ActualitésActus mondeMonde

Royaume-Uni: saisie des avoirs et interdiction de séjour pour Teodorin Obiang

Dans le cadre d’un régime de sanctions anticorruption, les autorités britanniques ont pris une bactérie de décisions à l’encontre de Teodorin Obiang, fils du président équato-guinéen et vice-président de ce pays. Il a été privé de ses avoirs ainsi que de séjour au Royaume-Uni.

 

Il est désormais interdit à Teodorin Nguema Obiang de se rendre au Royaume-Uni. Ses avoirs ont également été gelés. C’est du moins la série de sanctions infligées par les autorités britanniques à l’endroit du fils du président équato-guinéen et vice-président de ce pays. Selon la diplomatie anglaise,  il s’agit d’une décision entrant dans le cadre d’un régime de sanctions anticorruption.

LIRE AUSSI: Mali: après la tentative d’assassinat contre le président Assimi Goita, la Russie réagit

Poursuivi pour “détournement de fonds publics”…

Le fils du président equato-guinéen fait partie de plusieurs dizaines de personnes en provenance d’une demi-douzaine de pays; et qui ont été sanctionnées par le Royaume-Uni. En ce qui le concerne lui, il est est poursuivi pour des faits de « détournement de fonds publics » et des pots-de-vin.

Train de vie assez luxueux…

Selon les autorités britanniques, ces fonds détournés ont permis à Teodorin Nguema Obiang de financer un train de vie assez luxueux. Ce qui aurait permis à ce dernier, de consacrer plus du demi-milliard de dollars à l’achat de résidences de luxe de par le monde, de jet privé ainsi que de plusieurs autres objets de grandes valeurs.

LIRE AUSSI: Madagascar: le président échappe à une tentative d’assassinat, deux Français arrêtés

Énième condamnation 

Cette condamnation pour des faits de corruption et de détournement n’est pas la première pour le mis en cause. La justice française l’avait précédemment condamné à trois ans de prison avec sursis, dans le cadre de l’affaire relative aux biens mal-acquis. Il avait également été condamné à payer 30 millions d’euros d’amendes et des confiscations de certains de ses biens acquis à l’étranger. Ce qui va sans dire que Teodorin Nguema Obiang est un “habitué des faits”.

Taïrou Cissé

Journaliste, Correspondant Africaxó au Sénégal.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci