Grand-reportageRéflexions

Bénin – 2eme Édition SePhoBe : contribuer au développement à travers la photographie, l’objectif principal de la SePhoBe

La deuxième édition de la Semaine de la Photographie du Bénin (SePhoBe) a connu son épilogue Samedi 20 Mars 2021. C’était à Porto-Novo à la Maison Internationale de la Culture, en présence de diverses autorités politico-administratives.

 

La deuxième édition de la Semaine de la Photographie du Bénin (SePhoBe) a pris fin Samedi 20 mars 2021.
Pendant une semaine, plusieurs œuvres de différents photographes venus de six (06) pays d’Afrique à savoir le Bénin, le Cameroun, le Congo, le Mali, le Niger et le Togo ont été exposées à la Place Bayol à Porto-Novo.
À la cérémonie de clôture, Saturnin Adebo le promoteur de ce festival dans son allocution, a adressé ses remerciements à toutes les personnalités présentes à cette occasion en général et en particulier aux partenaires techniques et financiers. Il s’agit entre autres, de la CCEI Bank Bénin, de l’ONG Vivre mieux qui n’ont ménagé aucun effort pour soutenir cette deuxième édition, placée sous le haut patronage du Maire de la Commune de Porto-Novo Charlemagne Yankoty et du parrainage de la Conseillère Technique aux Arts du Ministère du Tourisme, de la Culture et des Arts Carole Borna.

A LIRE AUSSI: Bénin – Acteurs du sport béninois: Fréjus Fiossi distingué meilleur photographe de l’année 2020

Remise de prix aux Lauréats de la 2ème édition de la SePhoBe

Les remerciements du Promoteur

« Avant tout propos, permettez moi de réitérer mes remerciements respectifs à Madame Carole Borna, Conseillère Technique aux Arts du ministre du tourisme, de la culture et des Arts d’avoir accepté le parrainage de cet événement, à la mairie de la ville de Porto-Novo, de par son autorité Charlemagne Yankoty d’avoir accepté accueilli sur son territoire, tous les événements liés à la deuxième édition de la SePhoBe”, a laissé entendre Saturnin Adébo le promoteur de l’événement. Il a également adressé ses remerciements “à tous les partenaires techniques et financiers pour le soutien indéfectible apporté à la réussite de l’événement (ndlr) ».

Cette deuxième édition de la SePhoBe placée sous le thème « Éducation inclusive » trouve toute quintessence dans le dynamisme de dénoncer un fait, de sensibiliser, d’éduquer afin d’avoir un monde meilleur. Et par ricochet, promouvoir le talent des jeunes photographes comme l’indiquent ses objectifs.

Remise de Trophée aux Lauréats de la 2ème édition de la SePhoBe à Porto-Novo.

Les récompenses des trois premiers lauréats

À la soirée de clôture, les trois premiers lauréats ont été récompensés par un trophée chacun et d’une enveloppe financière. Le premier prix a été décerné à Crystallin Montcho venu du Bénin, le second à Souley Abdoulaye venu du Niger et le troisième à Kokou Dossey venu du Togo. La particularité de cette deuxième édition est l’attribution de trois trophées spéciaux dénommés « Alôfè » qui voudra dire « les œuvres de la main ».

Connaissant bien l’engagement du gouvernement de Patrice Talon de faire de la culture un levier de développement, Saturnin Adebo a invité les institutions, les Organisations non Gouvernementale et toutes les personnes présentes à soutenir avec cette idéologie.

Roméo Agonmadami

Journaliste Reporter.

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bouton retour en haut de la page
English English Français Français

Adblock détecté

Veuillez désactiver votre bloqueur de publicités pour continuer à lire l'article. Nous utilisons les publicités pour avoir quelques revenus et continuer à vous servir la meilleure de l'information. Merci